Ce qu’il y a à faire et à voir à Pula

L’Istrie est une péninsule européenne qui se jette dans la mer Adriatique. L’Italie, la Slovénie et la Croatie se partagent ce territoire, même si la majorité de l’Istrie est croate. La ville la plus importante de la région est Pula, une ville Croate, célèbre pour ses monuments romains que l’on trouve partout. Le plus impressionnant d’entre eux est l’amphithéâtre très bien conservé. Cependant, la ville réserve de nombreuses autres surprises.

Que faire à Pula ?

La ville de Pula ne manque pas d’activités et les touristes n’ont vraiment pas l’occasion de s’y ennuyer. Outre les innombrables monuments qu’il y a à visiter, la ville offre un cadre de vie propice à la détente, aux découvertes et au farniente. La ville, bien qu’assez grande et peuplée, dispose de quelques petites plages où se détendre au soleil.

Puis, la ville dispose également d’une vie culturelle assez vaste et importante. On peut noter l’existence du Festival international du film de Pula, un festival de cinéma célèbre qui anime grandement la ville, soit en juillet, soit en août selon les années. La ville profite également d’une forte mixité puisque les deux langues officielles sont le croate et l’italien.

Pula est également le point d’arrivée (ou de départ) de la piste cyclable EuroVelo 9. Cette immense piste cyclable part de Gdansk sur la mer Baltique et traverse la Pologne, la République tchèque, l’Autriche et la Slovénie. Les amateurs de vélo sont donc nombreux à visiter Pula un jour dans leur vie et l’effervescence de la ville est très importante.

L’amphithéâtre romain

Pula est donc une ville animée et culturellement riche. Cependant, son plus grand charme, elle le doit à son histoire. D’ailleurs, le monument le plus connu de la ville reste toujours son amphithéâtre romain. La ville aurait été fondée par les Grecques, il y a près de 3 000 ans, puis largement occupée par les Romains.

L’amphithéâtre romain de Pula date du 1er siècle de notre ère. Âgé d’environ 1 900 ans, il est extraordinairement bien conservé et il ne faut pas beaucoup d’imagination pour se représenter ce qu’il était à l’époque. Grâce à ses trois étages parfaitement conservés à l’extérieur, il est l’un des monuments romains les plus impressionnants pour sa hauteur.

Par ailleurs, il est l’un des amphithéâtres romains les plus grands au monde. Les combats de gladiateurs les plus imposants et les plus importants de l’époque s’y seraient déroulés. Au Moyen-âge, il fut encore utilisé pour organiser des combats et des événements de grande ampleur. À la même époque, certaines de ses pierres ont été utilisées pour la construction d’autres bâtiments dans la ville que vous pouvez vous amuser à retrouver.

Les nombreux monuments historiques de Pula

Les différentes dominations culturelles sur la ville de Pula ont forgé son histoire et son visage. Les Romains y ont laissé une empreinte particulièrement importante. Dans la vieille ville, il y a littéralement un monument vieux de 2 000 ans à chaque coin de rue. On peut citer le petit théâtre romain, très bien conservé, mais également la porte d’Hercule, la porte des Sergi et le très célèbre forum.

Enfin, comme beaucoup de villes maritimes de la région et de toute la Méditerranée, Pula a également subi la domination vénitienne. Les habitants de Venise ont profondément marqué l’architecture de la ville en lui donnant des airs de La Canée et de tant d’autres villes de la région.

Cependant, le bâtiment le plus important de cette époque reste la forteresse vénitienne bâtie au 17e siècle. Pour la construire, Venise a fait appel à un architecte français, Antoine Deville. Celui-ci a alors détruit le grand théâtre romain pour en récupérer les pierres et construire sa forteresse.

L’aquarium de Pula

Malgré tout, Pula n’est pas restée coincée dans le passé et continue de rythmer son quotidien avec des événements culturels, mais également en construisant de nouvelles attractions. La dernière en date est sûrement l’aquarium. Construit dans une forteresse vieille de 130 ans, la fameuse Verudela, l’aquarium accueille des centaines de milliers de visiteurs chaque année.

Si l’aquarium attire autant de touristes, c’est bien parce qu’il présente de nombreuses espèces. Parmi les 250 espèces présentées, elles sont majoritairement locales et permettent alors d’en apprendre plus sur la région et la mer Adriatique. Cependant, comme tout aquarium qui se respecte, celui de Pula présente aussi des espèces rares et lointaines, comme des requins et des crocodiles. Une sortie idéale pour les enfants qui n’aiment pas les ruines romaines.

Comment se rendre à Pula ?

Pula est donc une ville magnifique et riche où vous ne risquez pas de vous ennuyer. Les activités y sont nombreuses et il y en a pour tous les goûts, de la plage aux visites archéologiques en passant par les événements culturels. En plus, la ville est très facile d’accès.

D’abord, elle dispose de son propre aéroport international et elle est donc très facile d’accès depuis la France. Ensuite, vous pouvez également vous y rendre en ferry sans problème. Depuis Venise, le Ferry s’y rend en quelques heures, mais il est également possible de partir de Grèce et d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *