Le peigne de Mirine, une expression de l’art paléochrétien découvert en Croatie

La Croatie est un pays riche en découvertes archéologiques et presque tout son territoire est couvert de vestiges de grande valeur. Tout au long de son histoire, le pays s’est trouvé au carrefour d’importantes civilisations, de l’Empire romain à l’URSS en passant par l’Empire ottoman. L’une des dernières découvertes majeures en date est un peigne mis à jour dans le parc archéologique de Mirine-Fulfinum. Baptisée le peigne de Mirine, cette pièce d’une grande rareté est un témoignage précieux de l’art paléochrétien.

Un peigne liturgique : une pièce très rare

La liturgie, c’est l’ensemble des objets et des rites qui entourent le service divin. On retrouve des liturgies dans toutes les civilisations et sous toutes les formes. La liturgie chrétienne est composée, par exemple, de la messe, de l’église, mais aussi du crucifix et de l’hostie. Ce petit peigne de Mirine retrouvé en Croatie est sans doute liturgique, car il est orné de représentation sculptée des miracles du Christ.

Ce petit peigne, étonnamment bien conservé, est fait d’ivoire et chacune de ses faces a été sculptée avec une impressionnante précision pour représenter des scènes de la bible et, plus précisément, les miracles de Jésus Christ. Si ce peigne est une pièce archéologique très précieuse, c’est également parce que les peignes liturgiques découverts sont extrêmement rares à travers le monde. Sa découverte et la poursuite des fouilles nous en apprendront sans doute plus sur les rituels de l’époque.

La rareté de cette pièce avait largement suffi à justifier, en décembre 2017, sa présentation au public lors d’un événement organisé au musée archéologique de Zagreb. Les ambassadeurs de France, Corinne et Philippe Meunier, étaient présents et ce fut l’occasion de présenter le travail de restauration remarquable des équipes du musée archéologique de Zagreb.

Qu’est-ce que l’art paléochrétien ?

Le terme paléo est souvent utilisé en science pour décrire des âges anciens et reculés, comme dans le terme « paléolithique ». Le mot paléo veut littéralement dire, en grec ancien, « ancien ». L’art paléochrétien, c’est donc littéralement l’art chrétien le plus ancien que l’on connaisse. Pour être un peu plus précis, c’est l’art produit par les chrétiens ou sous la direction des chrétiens entre l’an 200 et l’an 500 de notre ère.

Le peigne de Mirine est donc une pièce très importante pour la compréhension de l’histoire de la Croatie, mais également de celle de la chrétienté. La religion chrétienne a beaucoup évolué au cours de ses 2 000 ans d’existence et elle a participé à forger et à modifier les cultures et les pays qui se sont construits et déconstruits tour à tour. Une telle découverte pourrait donc permettre aux archéologues de mieux comprendre les pratiques religieuses de l’époque.

La Croatie, le paradis des amateurs d’archéologie

La Croatie est un pays connu des touristes pour ses plages, ses nombreux festivals de musique, mais pas seulement. Le tourisme historique y est également très développé et la Croatie ne manque pas d’arguments pour convaincre les passionnés de venir la visiter. Effectivement, les vestiges archéologiques y sont nombreux et viennent de toutes les époques.

On trouve en Croatie de nombreux vestiges de l’empire romain, mais aussi du peuple vénitien. Depuis quelques années, le gouvernement a multiplié ses efforts pour mettre à jour et pour conserver le maximum d’objets et de vestiges possible à travers tout le pays. Une tâche d’envergure dont le peigne de Mirine n’est qu’une des nombreuses réussites.

Parmi les vestiges les plus impressionnants que l’on retrouve en Croatie, on peut notamment compter les cités englouties. Il est encore difficile de dater précisément ces cités ou de connaître les raisons exactes de leur présence sous l’eau, mais elles fascinent largement les archéologues. Certains de ces vestiges sont d’ailleurs accessibles aux plongeurs amateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *