FormalitĂ©s d’entrĂ©e en Croatie

Sommaire

Introduction

Voyager en Croatie est une aventure fascinante, riche en dĂ©couvertes culturelles et naturelles. Cependant, avant de vous laisser sĂ©duire par ses plages ensoleillĂ©es et ses villes historiques, il est crucial de bien comprendre les formalitĂ©s d’entrĂ©e. Que vous soyez dĂ©tenteur d’un passeport de l’Union EuropĂ©enne ou ressortissant d’un autre pays, cet article vous guidera Ă  travers toutes les dĂ©marches nĂ©cessaires pour un sĂ©jour serein en Croatie. PrĂ©parez-vous Ă  dĂ©couvrir les subtilitĂ©s des visas, de la carte d’identitĂ©, et des exigences spĂ©cifiques pour les voyageurs.

Formalités pour un court séjour en Croatie

Lorsque l’on pense Ă  un court sĂ©jour en Croatie, les images de Dubrovnik, Split ou encore les parcs nationaux viennent immĂ©diatement Ă  l’esprit. Cependant, pour que ce rĂȘve devienne rĂ©alitĂ©, quelques formalitĂ©s sont Ă  respecter, notamment depuis le renforcement des contrĂŽles aux frontiĂšres de l’UE.

Depuis le 7 avril 2017, des contrĂŽles systĂ©matiques sont appliquĂ©s aux postes-frontiĂšre de la Croatie. Cette mesure vise Ă  sĂ©curiser l’espace Schengen et concerne tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalitĂ©. Les ressortissants de l’Union EuropĂ©enne, habituellement privilĂ©giĂ©s par des contrĂŽles allĂ©gĂ©s, sont dĂ©sormais soumis aux mĂȘmes vĂ©rifications que les autres. Les donnĂ©es nationales et d’Interpol sont consultĂ©es, ce qui peut allonger le temps d’attente, surtout en pĂ©riode de forte affluence comme les vacances.

Il est Ă©galement possible que l’on vous demande de prouver que vous disposez de suffisamment de fonds pour votre sĂ©jour, gĂ©nĂ©ralement entre 70 et 100 euros par jour. Ainsi, prĂ©voyez de prĂ©senter des preuves financiĂšres comme des relevĂ©s bancaires ou des cartes de crĂ©dit valides.

Les citoyens de l’UE peuvent entrer en Croatie avec un passeport ou une carte nationale d’identitĂ© en cours de validitĂ©. Les sĂ©jours de moins de trois mois ne nĂ©cessitent pas de visa, mais attention aux cartes d’identitĂ© ayant une date de validitĂ© dĂ©passĂ©e : bien que certaines soient encore acceptĂ©es dans leurs pays d’origine, elles peuvent ĂȘtre refusĂ©es par les autoritĂ©s croates. Pour les mineurs, un document d’identitĂ© personnel est requis, le livret de famille n’Ă©tant pas reconnu comme document de voyage.

Les voyageurs dĂ©tenteurs de certains visas Schengen peuvent Ă©galement sĂ©journer en Croatie sans visa croate pour une pĂ©riode allant jusqu’Ă  90 jours. Cela inclut les visas Schengen Ă  multiples entrĂ©es, les visas de long sĂ©jour dĂ©livrĂ©s par un pays membre de l’espace Schengen, et les cartes de sĂ©jour dĂ©livrĂ©es par des pays comme la Bulgarie, Chypre, ou la Roumanie.

Les ressortissants de pays comme l’Australie, le Canada, le Japon, ou les États-Unis n’ont pas besoin de visa pour des sĂ©jours touristiques de moins de 90 jours. Cette exemption s’applique Ă©galement aux titulaires de passeports de Hong Kong et Macao, sous rĂ©serve qu’ils soient en cours de validitĂ©.

Pour ceux qui prĂ©fĂšrent voyager en voiture, n’oubliez pas de vous munir d’une vignette slovĂšne si vous traversez la SlovĂ©nie. Sans cette vignette obligatoire, vous risquez des amendes consĂ©quentes et la confiscation temporaire de vos documents.

Enfin, si vous voyagez avec des animaux de compagnie, assurez-vous qu’ils possĂšdent un passeport pour animal de compagnie, un certificat vĂ©tĂ©rinaire, un carnet de vaccination Ă  jour, et une puce Ă©lectronique. Sinon, votre compagnon pourrait se voir refuser l’entrĂ©e ou ĂȘtre placĂ© en quarantaine.

Formalités pour un long séjour en Croatie

Pour ceux qui envisagent de passer plus de 90 jours en Croatie, des dĂ©marches supplĂ©mentaires sont Ă  prĂ©voir. Que vous souhaitiez vous installer pour le travail, les Ă©tudes ou d’autres raisons, il est impĂ©ratif d’obtenir un visa de longue durĂ©e ou un permis de sĂ©jour.

Pour les citoyens français, il est recommandĂ© de s’inscrire au Registre des Français auprĂšs du consulat afin de faciliter toutes les dĂ©marches administratives. La demande de permis de sĂ©jour temporaire doit ĂȘtre faite personnellement auprĂšs d’une reprĂ©sentation diplomatique compĂ©tente. Il est crucial de spĂ©cifier clairement le motif de votre sĂ©jour, car il ne pourra pas ĂȘtre modifiĂ© une fois la demande soumise. Les motifs acceptables incluent le regroupement familial, une activitĂ© professionnelle, des Ă©tudes, des activitĂ©s humanitaires, ou des recherches scientifiques.

Les ressortissants de pays ne nĂ©cessitant pas de visa pour entrer en Croatie peuvent faire leur demande de permis de sĂ©jour temporaire directement en Croatie, auprĂšs du commissariat ou de la prĂ©fecture de police la plus proche de leur lieu de rĂ©sidence ou de travail potentiel. Pour une premiĂšre demande, il faut prĂ©senter un extrait de casier judiciaire de moins de six mois Ă©mis par son pays d’origine. Ne tardez pas Ă  commencer ces dĂ©marches, car elles peuvent prendre du temps.

Pour prolonger un permis de sĂ©jour temporaire, la demande doit ĂȘtre faite au moins 30 jours avant l’expiration du permis actuel. En cas de retard, une amende est applicable. Les permis de sĂ©jour temporaire dĂ©livrĂ©s pour raisons professionnelles sont Ă©galement des permis de travail. Si vous ĂȘtes propriĂ©taire d’un bien immobilier en Croatie, vous pouvez obtenir un permis de sĂ©jour temporaire d’une durĂ©e maximale d’un an, renouvelable.

Un permis de sĂ©jour temporaire pour « autres motifs » est gĂ©nĂ©ralement valable pour une durĂ©e maximale de six mois par an. Il est essentiel de s’assurer que votre passeport a une validitĂ© suffisante pour couvrir toute la pĂ©riode de sĂ©jour demandĂ©e.

Documents et assurances nécessaires pour voyager en Croatie

Pour voyager en toute sĂ©rĂ©nitĂ©, il est essentiel de disposer de tous les documents requis et de souscrire Ă  une assurance voyage adaptĂ©e. Outre le passeport ou la carte d’identitĂ©, certains documents complĂ©mentaires peuvent ĂȘtre nĂ©cessaires selon votre situation particuliĂšre.

Pour les touristes de l’Union EuropĂ©enne, une carte d’identitĂ© ou un passeport en cours de validitĂ© suffit pour entrer en Croatie. Cependant, il est toujours conseillĂ© de vĂ©rifier la validitĂ© de vos documents avant de partir. Pour les ressortissants de pays tiers, il est souvent nĂ©cessaire de prĂ©senter un visa Schengen ou un visa croate appropriĂ©.

Une assurance voyage est fortement recommandée. Elle couvrira les éventuels frais médicaux, les accidents, les pertes de bagages et autres imprévus. En période de COVID, il est également judicieux de vérifier les exigences spécifiques liées à la pandémie, comme les tests PCR ou les certificats de vaccination.

Les enfants doivent avoir leurs propres documents d’identitĂ©. Un livret de famille ne suffit pas. Pour ceux qui voyagent avec des mineurs sans l’accompagnement de leurs parents, une autorisation de sortie de territoire peut ĂȘtre exigĂ©e.

Pour les voyages en voiture, en plus de la vignette slovĂšne mentionnĂ©e prĂ©cĂ©demment, assurez-vous d’avoir tous les documents de votre vĂ©hicule en rĂšgle : permis de conduire, carte grise, et assurance auto. Si vous louez un vĂ©hicule, vĂ©rifiez que le contrat de location permet de voyager en Croatie.

Enfin, il est toujours bon de garder les coordonnĂ©es de l’ambassade de votre pays en Croatie. En cas de perte de documents ou d’urgence, l’ambassade pourra vous assister.

PrĂȘt pour l’aventure croate !

Voyager en Croatie nĂ©cessite une certaine prĂ©paration, mais le jeu en vaut la chandelle. Entre merveilles naturelles, richesses culturelles et hospitalitĂ© chaleureuse, la Croatie est une destination de choix. En suivant ces formalitĂ©s d’entrĂ©e, vous vous assurez un sĂ©jour sans tracas et pleinement enrichissant. Que ce soit pour un court sĂ©jour ou une aventure prolongĂ©e, n’oubliez pas vos documents, votre assurance voyage et toutes les petites attentions qui feront de votre voyage une rĂ©ussite. Profitez bien de la Croatie, et bon voyage !

FAQ

Quels documents sont nĂ©cessaires pour entrer en Croatie en tant que ressortissant de l’UE ou de Suisse?

Les ressortissants de l’Union europĂ©enne et de la Suisse peuvent entrer en Croatie en prĂ©sentant une carte d’identitĂ© ou un passeport valide. Il est important de s’assurer que ces documents sont Ă  jour.

Quelles sont les formalités pour un court séjour en Croatie?

Pour un court sĂ©jour de moins de trois mois, les ressortissants de l’UE et de la Suisse n’ont pas besoin de visa. Des contrĂŽles systĂ©matiques sont effectuĂ©s aux frontiĂšres, et il peut ĂȘtre demandĂ© de prouver que vous disposez de suffisamment d’argent pour couvrir votre sĂ©jour. Les mineurs doivent avoir un document personnel d’identitĂ© valide.

Quels types de documents permettent un séjour de 90 jours sans visa en Croatie?

Les personnes en possession d’un visa Schengen (C) avec deux entrĂ©es ou entrĂ©es multiples, d’un visa long sĂ©jour (D) d’un pays Schengen, ou d’une carte de sĂ©jour dĂ©livrĂ©e par un pays Schengen, la Bulgarie, la Roumanie, ou Chypre peuvent sĂ©journer jusqu’Ă  90 jours en Croatie sans visa croate. Les ressortissants de certains pays comme l’Australie, le Canada, le Japon, et d’autres, peuvent Ă©galement entrer sans visa pour des sĂ©jours de 90 jours.

Quelles sont les exigences pour entrer en Croatie avec des animaux de compagnie?

Les animaux de compagnie doivent avoir un document d’identitĂ©, un certificat vĂ©tĂ©rinaire, un carnet de vaccination Ă  jour, un titrage des anticorps et une micro puce. Si ces conditions ne sont pas remplies, l’entrĂ©e peut ĂȘtre refusĂ©e et les animaux peuvent ĂȘtre placĂ©s en quarantaine.

Quelles sont les formalités pour un séjour de plus de 90 jours en Croatie?

Pour un sĂ©jour de plus de 90 jours, il est nĂ©cessaire d’obtenir un visa de longue durĂ©e, un permis de sĂ©jour temporaire ou un permis de rĂ©sidence. La demande doit ĂȘtre faite personnellement auprĂšs d’une reprĂ©sentation diplomatique et doit prĂ©ciser le motif du sĂ©jour, qui ne peut pas ĂȘtre modifiĂ© ultĂ©rieurement. Les motifs acceptables incluent le regroupement familial, l’activitĂ© professionnelle, les Ă©tudes, les activitĂ©s humanitaires, et la recherche scientifique.

Retour en haut