Travailler en Croatie

Sommaire

La Croatie, ce petit pays pittoresque situ√© sur la c√īte adriatique de l’Europe du sud, est de plus en plus pris√©e. Connue pour ses paysages √©poustouflants, ses villes historiques et sa culture riche, la Croatie offre √©galement de nombreuses opportunit√©s pour ceux qui souhaitent travailler √† l’√©tranger. Que vous soyez fra√ģchement dipl√īm√©, √©tudiant international en qu√™te d’exp√©rience ou professionnel exp√©riment√© √† la recherche d’un changement de d√©cor, la Croatie a beaucoup √† offrir. Voici un guide d√©taill√© pour travailler en Croatie.

Se familiariser avec les conditions de travail en Croatie

La l√©gislation du travail en Croatie a √©t√© r√©form√©e en 2014, offrant une meilleure protection aux travailleurs. La dur√©e de travail hebdomadaire est g√©n√©ralement de 40 heures, bien qu’elle puisse atteindre 50 ou m√™me 60 heures pour certains emplois saisonniers. Les heures suppl√©mentaires sont limit√©es √† 180 par an, sauf dans le cas d’une convention collective qui peut aller jusqu’√† 250 heures. Toutefois, un employeur doit obtenir le consentement √©crit de l’employ√© pour les heures suppl√©mentaires.

L’organisation de la journ√©e de travail varie selon le secteur d’activit√©. Par exemple, les fonctionnaires commencent g√©n√©ralement leur journ√©e plus t√īt que ceux du secteur priv√©. Une pause d√©jeuner de 30 minutes est habituellement accord√©e. Les travailleurs ont droit √† 20 jours de cong√©s pay√©s par an, et ce chiffre peut √™tre plus √©lev√© selon les accords n√©goci√©s avec l’employeur.

Un contrat de travail en Croatie doit √™tre √©tabli par √©crit et doit pr√©ciser les droits et obligations de l’employ√©, ainsi que les conditions de salaire. Pendant la p√©riode d’essai, l’employeur peut rompre le contrat sans avoir √† fournir de motif sp√©cifique.

Comprendre les salaires en Croatie

Le salaire minimum en Croatie est actuellement de 3 276 kunas, soit environ 430 euros. Cependant, il est important de noter que les salaires varient consid√©rablement en fonction du secteur d’activit√© et des qualifications de l’individu. Par exemple, un serveur ou un employ√© de supermarch√© √† Zagreb peut gagner le salaire minimum, tandis qu’un m√©decin peut gagner jusqu’√† 3 500 euros. Le salaire moyen √† Zagreb est d’environ 850 euros par mois.

Comment trouver un emploi en Croatie

Bien que la Croatie soit membre de l’Union europ√©enne, certains ressortissants des √Čtats membres peuvent travailler dans le pays pendant 90 jours sans visa. Cependant, certaines restrictions existent pour les ressortissants d’Autriche, de Malte, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et de la Slov√©nie, qui ont besoin d’un permis de travail pour travailler en Croatie. Au-del√† de la p√©riode de 90 jours, un permis de r√©sidence et de travail est requis, quelle que soit la nationalit√©.

Il est √† noter que le taux de ch√īmage en Croatie est assez √©lev√© et que de nombreux Croates choisissent de travailler √† l’√©tranger. Le gouvernement croate a mis en place des mesures pour attirer plus de travailleurs √©trangers, notamment en cr√©ant davantage d’emplois et en imposant des crit√®res d’embauche plus stricts pour s’assurer que les emplois sont d’abord offerts aux citoyens croates.

Créer une entreprise en Croatie

Si vous envisagez de créer votre propre entreprise en Croatie, il existe plusieurs options. Vous pouvez créer une société à responsabilité limitée (SARL) avec un capital minimum de 20 000 kunas, ou une société par actions avec un capital minimum de 200 000 kunas. Il existe également une option pour créer une SARL simplifiée, qui peut être lancée avec un capital de seulement 10 kunas.

Travailler en Croatie peut √™tre une exp√©rience enrichissante, offrant √† la fois une nouvelle culture √† explorer et de nombreuses opportunit√©s de carri√®re. Que vous cherchiez √† d√©marrer une nouvelle entreprise, √† enseigner l’anglais ou √† travailler dans le secteur du tourisme, la Croatie est un pays o√Ļ il fait bon travailler. Bien s√Ľr, il est important de se familiariser avec les lois et r√®glements du travail dans le pays et de prendre en compte le co√Ľt de la vie. Mais avec la bonne pr√©paration, votre s√©jour de travail en Croatie pourrait bien √™tre le d√©but d’une aventure inoubliable.

FAQ

# FAQ : Travailler en Croatie

1. Quelles sont les conditions de travail en Croatie ?

En Croatie, le temps de travail hebdomadaire est limit√© √† 40 heures, mais peut atteindre 50 √† 60 heures dans le cadre de conventions collectives, notamment pour les emplois saisonniers. Les employ√©s ont droit √† 20 jours de cong√©s pay√©s, et une pause d√©jeuner de 30 minutes est g√©n√©ralement accord√©e. Les jours f√©ri√©s sont nombreux et incluent des dates sp√©cifiques comme le 1er janvier (Jour de l’An) et le 25 juin (F√™te nationale).

2. Quel est le salaire minimum en Croatie ?

En 2017, le salaire minimum en Croatie était de 3 276 kunas, soit environ 430 euros. Ce montant correspond à un travail de 40 heures par semaine. Les salaires peuvent varier en fonction du secteur et des qualifications des employés, avec des écarts significatifs selon la profession et la localisation, notamment à Zagreb.

3. Comment trouver un emploi en Croatie ?

Pour trouver un emploi en Croatie, il est utile de consulter les sites internet publiant des offres d’emploi et d’utiliser le bouche-√†-oreille. Les secteurs offrant le plus d’opportunit√©s sont le tourisme, l’immobilier et le commerce international. Des qualifications sp√©cifiques peuvent √™tre n√©cessaires, surtout pour des postes √† long terme, en raison du taux de ch√īmage √©lev√© et des mesures pour favoriser l’emploi local.

4. Quels sont les documents nécessaires pour travailler en Croatie ?

Pour travailler en Croatie, les ressortissants de l’Union europ√©enne peuvent le faire sans visa pendant 90 jours. Au-del√† de cette p√©riode, un permis de r√©sidence et de travail est n√©cessaire. Ce permis est g√©n√©ralement demand√© par l’employeur au moment de l’offre d’emploi. Il est important d’√™tre en conformit√© avec les lois locales pour √©viter tout probl√®me.

5. Comment créer une entreprise en Croatie ?

En Croatie, vous pouvez cr√©er plusieurs types de soci√©t√©s, dont la soci√©t√© √† responsabilit√© limit√©e (d. o. o) et la soci√©t√© par actions (d. d). Le capital minimum pour une soci√©t√© √† responsabilit√© limit√©e est de 20 000 kunas, tandis qu’une soci√©t√© par actions n√©cessite un capital de 200 000 kunas. Une version simplifi√©e de la soci√©t√© √† responsabilit√© limit√©e peut √™tre cr√©√©e avec seulement 10 kunas.

Retour en haut