Le cannabis récréatif bientôt légal en Croatie ?

En début d’année, la députée du parti Développement Durable croate a proposé un projet de loi au Parlement. Le but est de légaliser le cannabis, ce qui ferait de la Croatie le premier pays d’Europe à franchir le pas.

Un nouveau projet de loi

On peut dire que la Croatie est un Etat avant-gardiste. En effet, Mirela Holy, députée au parti Développement Durable croate a proposé un projet de loi concernant la légalisation du cannabis. C’est un sujet qu’elle avait déjà abordé il y a quelques années, suscitant des réactions vives au sein du Parlement. Connue pour être une partisane des libertés individuelles, la députée, ancienne ministre de l’Ecologie, souhaite même que chaque citoyen puisse cultiver jusqu’à neuf plants de cannabis à domicile. D’après elle, si la loi passe, l’impact sur le tourisme sera rapidement positif.

Les points essentiels de ce nouveau projet de loi sont les suivants :

– autorisation de faire pousser jusqu’à neuf plants de cannabis chez soi

– le développement d’un système de distribution et de vente public et privé

– la création d’un plan de développement de la filière de chanvre

Qu’en est-il du cannabis médical ?

Le cannabis à but thérapeutique est légal depuis cinq ans en Croatie, ce qui positionne le pays parmi les plus souples en matière de législation. Les médecins peuvent donc prescrire des médicaments, des tisanes ou des onguents à base de cannabis, même s’ils contiennent du THC.

Nous sommes donc bien loin de la France et de la première expérimentation sur le cannabis médical qui va avoir lieu cet automne. En effet, 3000 patients volontaires vont se voir administrer des médicaments à base de cannabis, mais contenant peu de THC. Le CBD est la molécule principale.

Le CBD connait d’ailleurs un essor fulgurant, avec la création de sites comme cibdol. Ce cannabinoïde issu du chanvre n’entraîne aucun effet psychotrope contrairement au THC. Des études ont démontré certains effets thérapeutiques du CBD. La substance aurait des vertus anti-douleurs et anti-inflammatoires et permet de réduire la consommation d’opiacés comme la codéine ou le Tramadol. De plus, le CBD serait un excellent allié contre le stress et l’anxiété en agissant sur la tension musculaire. On peut également ajouter que certains patients atteints d’épilepsie sévère et pharmaco-résistante voient la fréquence et l’intensité de leurs crise diminuer suite à l’utilisation de CBD à dose contrôlée.

En outre, des études indiquent que le CBD contiendrait des substances efficaces contre certaines formes de cellules tumorale. Il est toutefois trop tôt pour affirmer que le cannabidiol a des effets positifs contre le cancer. Pour terminer, le CBD protège certains neurones de la dégénérescence, ce qui s’avère intéressant dans le cadre de certaines pathologies comme Alzheimer ou la schizophrénie. La sclérose en plaque fait également partie des maladies qui pourraient être traitées grâce au CBD.

La Croatie, un pays progressiste

La Croatie figure parmi les pays les plus modernes et ouverts en ce qui concerne la loi sur le cannabis. En effet, depuis 2013, le cannabis est décriminalisé. En cas d’usage, de détention ou de culture personnelle, les prévenus n’encourent plus de peine de prison mais seulement une amende. Puis, rappelons que l’usage du cannabis thérapeutique est légal depuis 2015 pour les patients atteints de pathologies lourdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *